Opportune COSTE

Praticienne en SHIATSU EQUIN
École Écossaise de SHIATSU
pour chevaux

2 route des Haizettes
"La chaumière"
78490 Grosrouvre


SIREN 531 166 270
Membre de la Fédération Française
de SHIATSU TRADITIONNEL

Déroulement d’une séance

La séance se déroule sur environ 45 mn pendant lesquelles le praticien exerce des pressions des paumes, des mains, des doigts sur le corps du cheval, ainsi que des étirements et des rotations des membres.

L’objectif est d’offrir au cheval une méthode de soins douce et naturelle ne présentant pas d’effets secondaires néfastes pour l’organisme.

Il s’agit d’une véritable prise en charge globale du cheval dans son environnement. La séance de SHIATSU étant incontestablement un moment de détente et de bien-etre pour le cheval. En effet, le SHIATSU favorise la libération d’endorphines (les anti-inflammatoires naturels du corps) qui induit une grande relaxation…


Si l’on veut « occidentaliser » l’analyse du fonctionnement du shiatsu sur le corps, on parlera de son action sur le système nerveux autonome, c’est à dire celui qui régule les fonctions du corps de façon inconsciente. En effet l’appareil digestif, circulatoire, hormonal etc. ne sont pas dirigés par la volonté mais par le système sympathique et para-sympathique.

Le système orthosympathique est celui qui agit sur le corps lors d’une situation de stress (en provoquant par exemple une décharge d’adrénaline lors d’un danger), tandis que le système para-sympathique agira dans le sens de l’apaisement, du retour au calme de l’organisme pour sa mise au repos.

C’est ce système para- sympathique qui est stimulé lors d’une séance de shiatsu par l’intermédiaire de capteurs situés au niveau de la peau et sensibles à la pression dont la stimulation fera réagir le système nerveux autonome.

Séances paisibles

Suivant les problèmes, on intervient sur des méridiens différents.
Le Shiatsu améliore un état général, optimise les défenses naturelles du corps; dans l'idéal c'est en prévention qu'il faudrait l'utiliser : j'interviens ainsi en suivi sur des chevaux. Les effets sont durables. »
Les pressions des doigts étant très douces, la technique est fort agréable pour le patient.

« Au début, les animaux sont un peu surpris, puis ils baillent, se détendent ; les séances suivantes, ils sont ravis de me revoir. Si un animal est au début réticent, je m'adapte, limitant les touchers aux zones où il les tolère. »

C'est ainsi que la première séance peut durer jusqu'à 1 h, les suivantes 35 mn.
Pour commencer à voir des effets bénéfiques, on compte généralement trois séances à 15 jours ou 3 semaines d'intervalle ; en prévention on peut effectuer quelques séances aux changements de saisons, et avant celle des compétitions pour les chevaux ; il pourrait en aller de même pour les chiens de travail.

La praticienne se déplace toujours (son rayon d'action englobant la Région Parisienne et les départements limitrophes) : « l'animal est plus réceptif, plus disponible dans son environnement familier. Le chien reste debout, s'assoit ou se couche, cela dépend. On ne le maintient jamais de force, ce serait contraire à l'esprit du Shiatsu, qui est un échange. »

Que l'on adhère ou non à la philosophie médicale orientale, il reste certain que la technique est en tout cas susceptible de favoriser la libération d'endorphines, qui induisent détente, relaxation et sensation de bien-être. Nos propres méridiens stressés ne mériteraient-ils donc pas aussi quelques soins ?...